Tout quitter pour un road-trip avec Willow

Dans Into the Wild, Christopher McCandless disait « le bonheur n’est réel que s’il est partagé ». Un adage qui semble avoir inspiré l’australien Richard East, parti vivre à l’aventure avec pour seul compagnon de route : Willow, son chat.

Prends ton chat, on s’en va !

Comme dans le célèbre film de Sean Penn, pour lequel je voue un grand amour, Richard a tout plaqué pour fuir la société et s’isoler dans la nature. Après dix années à travailler dans un bureau, la soif de liberté était plus forte que tout. Alors il quitte son travail en 2014, vend sa maison, achète un van et part faire le tour de l’Australie avec son chat, Willow. Celui-ci semble être l’unique être vivant que Richard East estime encore. Willow est ainsi élu par mes soins, chat le plus chanceux du monde !

Loin de la société consumériste, il est tout de même présent sur Instagram où il livre ses nouvelles imagées, sous le nom de @vancatmeow.

Willow, un chat dans l’air du temps

Willow coule une vie de pacha et semble apprécier ses conditions de vie entre nature, océan et immenses étendues. Bon il fait toujours la tête, mais que voulez-vous ça reste un chat… Richard l’a équipé d’un collier GPS, au cas où l’envie de rejoindre les kangourous serait trop puissante, mais le nomade connait bien son coéquipier :

Je ne la tiens pas en laisse. Elle part en exploration, revient au van et, généralement, elle monte sur le toit pour faire une sieste.  confie-t-il au site Mashable.

Le félin s’est ainsi très bien habitué à la situation et a parfaitement intégré le concept de « maison-mobile ».

« Elle sait que le van est sa maison, la seule chose qui change est le jardin. »

I don't often visit the Great Barrier Reef but when I do I always bring my meow meow.

A photo posted by Rich & Willow (@vancatmeow) on

La vie de nomade

Cette nouvelle vie n’a pour l’instant pas prévu de fin, grâce à son « Magic Bus » il peut voyager de façon illimité et profiter des splendides paysages australiens. Vivre au jour le jour et offrir du dépaysement à ses followers, voilà ce qui alimente quotidiennement Richard. Ses photos ont rencontrées un grand succès sur la toile, mais ne lui demandez surtout pas d’en profiter pour se faire de l’argent.

Je n’ai pas envie de me faire de l’argent grâce à ça. […] Je constate que les gens apprécient beaucoup mes photos et je veux garder cet esprit. [Instagram] est un lieu où les gens peuvent se connecter et oublier toutes leurs merdes de la journée, sans qu’on leur soutire de l’argent. J’essaie de faire quelque chose de bien avec ce réseau social.

I just told Willow that it's physically impossible to breathe through your nose with your tongue out… So gullible!

A photo posted by Rich & Willow (@vancatmeow) on

 Et pour finir, vous pouvez visionner un extrait de Vis ma vie de chat voyageur, produit par Willow Productions.

Related posts

Leave a Comment