Vers San Juan del Sur et au-delà !

Situé sur la côte Pacifique, San Juan del Sur est le point stratégique pour accéder aux plus belles plages du Nicaragua. Spot de surfeurs, la ville est aussi le point de rendez-vous des touristes en quête de fête et détente. 

Terminus : San Juan del Sur !

Pour se rendre à San Juan del Sur, il suffit de prendre un bus à destination de Rivas. Celui-ci me dépose avec mon Mr.Panda en bas de route, au milieu de nul part. Pas le choix, nous devons prendre un des taxis collectifs attendant sagement le touriste, pour l’amener à San Juan del Sur. Depuis Granada, il faut compter environ 2h15 de trajet.

san juan del sur nicaragua

Après ce périple, nous sommes accueillis avec joie et bonheur par de la pluie. J’essaye de masquer mon dépit en trémoussant la danse du soleil jusqu’à l’hôtel. Les deux nuits à San Juan del Sur furent les seules que nous avons réservées durant le voyage. Il semblerait que cet endroit attire particulièrement plus de touristes qu’ailleurs ; tout était complet et onéreux. Ainsi, nous logeons au Javier’s House 2 pour $24 la nuit, avec la salle de bains hors de la chambre. Le miracle semble proche puisque la plupart des établissements du coin proposent des chambres à pas moins de $40 la nuitée.

L’épicurisme selon San Juan del Sur

Notre installation faite, nous bravons la légère pluie pour satisfaire nos estomacs. Direction le bord de plage, où je me vois déjà déguster des crevettes tout en m’imprégnant de la vue de l’océan. Raté, les restaurants sont bien au-dessus de notre budget. Demi-tour vers le centre de la ville, et nous trouvons un petit endroit charmant, El Bocadito. Ici les plats se déclinent en tapas, parfait pour déjeuner ! Mes mini-portions avec vue sur le trottoir ne sont finalement pas si désagréables. C’est avec fierté que je constate la réussite de ma danse du soleil, nous filons à la plage profiter des rayons chauds. Nous admirons son coucher orange vif pour ensuite rentrer à l’hôtel.

San Juan del Sur

Pour la soirée, nous limitons la casse en oubliant les restaurants hors de prix de la plage. Je trouve un lieu tenu par une française : El pollito pescador. Prix corrects et un cordon bleu qui me fait vite oublier celui de ce bon Père Dodu. La maison nous offre en fin de repas un digestif au rhum, citron et menthe. Plus qu’un digestif, celui-ci est un nettoyeur qui extermine l’intégralité de mon dîner. Repus et fatigués, nous concluons cette journée dans les gentils bras de Morphée.

Blue Crush au Pacifique

La douce sonnerie du réveil enclenche notre matinée accompagnée d’un magnifique soleil. Ce qui est évidemment plus que parfait pour notre programme du jour : les plages. Après un bon petit-déjeuner, nous ne perdons pas une minute et courrons vers la navette pour Maderas. Ou plutôt un truck où nous embarquons avec une dizaine de personnes à l’arrière. La route est laborieuse avec ses trous et bosses, et nous arrivons tous sportivement 40 minutes après.

San Juan del Sur Nicaragua

La plage de Maderas est réputée pour son spot de surf, donc un poil trop polluée par les touristes (n’oubliez pas ma misanthropie grandissante). Nous marchons une quinzaine de minutes vers une autre plage, plus déserte et tout aussi belle. Le poids de la chaleur me fait un bien fou, tout comme cette légère brise qui empêche l’étouffement. Je m’enfonce dans le sable avec mon livre, tandis que Mr. Panda part barboter dans les vaguelettes tel un canard heureux.

San Juan del Sur Maderas Nicaragua

Le soleil devenant trop chaud, nous partons vers l’autre plage proche. Nous tombons sur un petit bar sommaire installé sur le sable, El Ranchito. La chaleur nous pousse à nous délecter d’une bière fraîche, je suis presque au Nirvana. A croire que le Dieu de la pluie prend plaisir a jouer de moi, puisque 5 minutes après, de fortes ondées viennent rompre le charme.

Sous le sable de San Juan del Sur

Le beau temps revient rapidement et nous repartons vers la plage de Maderas. Les pieds engoncés dans le sable, je me régale du paysage paradisiaque. La plage parait sauvage, on y trouverait presque des airs de Normandie, le gris et le froid en moins. Je refais la gaufre avec mon livre en alternant avec les sprays de crème solaire, la puissance du soleil est difficilement tenable.

San Juan del Sur Maderas Nicaragua

Nous reprenons notre truck pour San Juan del Sur, et une fois arrivés, filons à la plage pour admirer le coucher de soleil. Son endormissement est une fois de plus un superbe spectacle. Ce mini-séjour se conclue par un dîner raté au Corto Maltese avec un temps interminable d’attente pour des plats très moyens et coûteux. Heureusement  que le pays m’a familiariser avec la patience et le laisser-aller !

Si San Juan del Sur n’a que très peu d’intérêt, s’y tarder vaut le coup pour ses sublimes plages à proximité. Surf ou farniente, il est fortement appréciable de s’octroyer cette petite parenthèse sous le soleil et les pieds dans le sable. Je n’ai pu le faire, mais si je peux vous recommander une chose : passez une nuit sur des plages du Nord. Quelques hôtels proposent des nuits dans des hamacs ou de manière plus classique à petits prix. Ainsi, vous pourrez profiter de le quiétude du lieu, loin du brouhaha de la ville et avec l’océan comme comparse de nuit.

San juan del sur nicaragua

San Juan del Sur Nicaragua

San Juan del Sur nicaragua

 

 

 

Related posts

Leave a Comment