Les dents de la nuit avec Airbnb

Si vous n’avez rien de prévu du 11 au 13 avril, j’ai LE bon plan pour vous. Airbnb vous offre un séjour de deux nuits dans une chambre, ou plutôt une cage en verre, en plein milieu des requins. Claustrophobes et squalophobes s’abstenir ! (Moi je suis déjà partie en courant)

airbnb requins

Airbnb, ou l’invitation à 20 000 lieux sous les mers

La célèbre plateforme de locations de logements all around the world, a trouvé une fois de plus le bon filon pour faire parler d’elle. Ce n’est pas la première fois que le site brille par sa fantaisie, Airbnb a déjà auparavant proposé, en plus de ses simples appartements, des lieux incroyables à ses utilisateurs ; nuit dans les catacombes de Paris, dans une cabane perchée dans les bois, ou même une télécabine en pleine montagne façon Jean-Claude Duss. Avec son dernier événement, le site pousse plus loin ses limites en offrant aux internautes un séjour des plus loufoques.  Cette fois, c’est dans l’Aquarium de Paris que vous pourrez passer une paisible nuit, dans une chambre éphémère plongée dans 3 millions litres d’eau, et avec 35 requins comme comparses de séjour.

Les trois gagnants se verront accueillir par Fred Buyle, photographe de fonds marins, champion d’apnée et amoureux des requins, rien que ça. A peine arrivés, il vous présentera votre prison de verre chambre, dotée d’un lit circulaire avec vue à 360° sur vos colocataires à dorsales. Et last but not least vous passerez également la soirée dans le tunnel à requins pour un dîner intimiste. Cette idée est née de l’agence événementielle ubi bene et d’un cabinet d’architecture spécialisé dans l’ingénierie subaquatique. Et à la suite de cette opération, la chambre sera préservée. En effet, après le départ des futurs hôtes des lieux, la cage servira d’observatoire et de lieu d’étude sur les requins.

Alors si vous êtes tentés (fous que vous êtes), vous pouvez participer  ici. Encore une bonne initiative de la part d’Airbnb, plutôt incongrue, pour faire parler d’eux tout en mobilisant sur la biodiversité. Mais qui fait froid dans le dos. J’ai déjà du mal à me baigner lorsque je ne vois pas le bout de mes pieds, alors autant dire que ce genre d’expérience m’envoie tout droit vers l’enfer. Je fais suffisamment de cauchemars pour ne pas en vivre un réel. Je préfère m’endormir avec la vue sur ma veilleuse et mes étoiles qui tournent au-dessus de ma tête, merci bien.

airbnb aquarium paris
Un dîner qu’il est bien pour le prendre

Related posts

Leave a Comment